Histoire du canot à glace

Le canot à glace est riche d’histoires et d’événements. Voici quelques événements des plus marquants.

L’auteur bénévole des textes, Richard Lavoie, est ethnologue, archéologue, communicateur et membre de l’ACCGQ. Il est originaire de Montmagny, une région de canotiers des glaces. L’un de ses oncles a été canotier sportif. Il a, entre autres, pris part au tournage du film documentaire De l’eau glacée dans les veines, gagnant de plusieurs prix internationaux. Il est aussi l’auteur de plusieurs articles. Il a publié il y a quelques années, aux éditions GID de Québec, le livre Naviguer en canot à glace, un patrimoine immatériel, un ouvrage devenu une référence en la matière, toujours disponible.

Histoire du canot à glace

1609

Des canots d’écorce – Une tradition très ancienne

Des canots d’écorce – Une tradition très ancienne

De temps immémoriaux, les Premières Nations ont sillonné le pays en canot d’écorce. Les explorateurs et les coureurs des bois européens adoptèrent rapidement ces efficaces « voitures de Canada », ainsi nommées par l’explorateur Lahontan, en 1684. Malgré leur fragilité ces canots étaient parfois utilisés en hiver. Plusieurs témoignages font..En lire plus

1640

Des pirogues

Des pirogues

Les Premières Nations n’utilisaient pas de pirogues en hiver sur le fleuve. Ces canots ont commencé à remplacer les frêles canots d’écorce vers la fin des années 1640. Ce type de canots était déjà connu des colons européens à leur arrivée. On les fabriquait en creusant des troncs d’arbres, surtout..En lire plus

1670

Des canots plus sophistiqués

Des canots plus sophistiqués

À compter des années 1670, la construction navale se développe à Québec. On construit alors des barques, des chaloupes et des canots selon les usages traditionnels de la charpenterie navale française. Dans le cas des canots d’hiver, ils sont construits à membrures et bordés à franc bord. Ceux-ci remplaceront peu..En lire plus

1681

Dans les îles des estuaires

Dans les îles des estuaires

À l’île d’Orléans, les habitants n’aimaient pas utiliser le canot et préféraient attendre la prise du pont de glace pour traverser sur la côte de Beaupré. On l’a surtout utilisé pour la poste. L’ouverture du pont entre l’île d’Orléans et Montmorency (rive nord, Québec) en 1935 mettra définitivement fin aux..En lire plus

1800

L’âge d’or du transport en canot entre Lévis et Québec

L’âge d’or du transport en canot entre Lévis et Québec

Le 19e siècle a été l’âge d’or du transport en canot à glace entre Lévis et Québec. L’archiviste Pierre-G. Roy mentionne que 202 canotiers lévisiens exerçaient ce métier hivernal en 1863. Quand il n’y avait pas de pont de glace sur le fleuve, ce service était essentiel pour le transport..En lire plus

1883

Le crépuscule des canotiers lévisiens

Le crépuscule des canotiers lévisiens

Le perfectionnement des bateaux traversiers à vapeur sonna le glas du métier de canotier dès 1883, alors que les vapeurs Polaris (entre 1883-1925) et Queen (entre 1886-1909; puis 1925-1929) ont été capables d’effectuer des traversées d’hiver entre les deux rives. L’arrivée des brise-glaces Champlain et Montcalm, en 1904, allait définitivement..En lire plus

1894

La première course en canot

La première course en canot

En 1894, c’est le premier grand carnaval à Québec. À cette occasion a lieu la première course en canot entre Lévis et Québec, à laquelle prennent part quatre équipes de sept canotiers. Le départ est donné le jeudi 1er février, à 10 heures. Bien avant le départ, des milliers de spectateurs..En lire plus

1902

Une deuxième course en canot

Une deuxième course en canot

En 1902, une course en canot a lieu à l’occasion de la Fête des sports d’hiver de Québec, organisée par le Quebec Yacht Club, sous la présidence d’honneur du gouverneur général du Canada, Lord Minto. À cause d’une tempête de neige qui avait coincé les traversiers dans l’anse au Foulon,..En lire plus

1930

En amont de Québec

En amont de Québec

Comme on le sait les canots ont aussi été utilisés dans la région de Montréal. La principale traverse se trouvait entre Longueuil et Montréal. L’ouverture du pont Jacques-Cartier, en 1930, mettra définitivement fin à cette pratique entre les deux villes. On a aussi traversé entre Trois-Rivières et Sainte-Angèle-de-Laval et Saint-Grégoire,..En lire plus

Des soubresauts

Des soubresauts

Après plus de 35 ans d’absence, la course en canot réapparaît en 1930, puis en 1931. Ces deux courses sont organisées par l’Association des sports d’hiver de Québec. « Des foules immenses témoins de la course d’hier sur le fleuve », titre le journal Le Soleil montrant une fois de plus l’engouement..En lire plus

Envie de compétitionner en canot à glace?